28 - LE DANEMARK

Publié le par nomades5876

Les chaumières

Les chaumières

Lundi 5 mai 2017: Grundlovsdag ou jour anniversaire de la constitution , c'est la fête nationale. Le séjour au Danemark approchant de la fin, ce sera la dernière étape, demain, à Rømø. Ceci m'amène, à quelques réflexions.

Le Danemark

Voilà un voyage de plus d’un mois au Danemark. C’est la troisième fois que nous y séjournons, pourquoi ? Nos amis l’ont découvert et ce qui les a marqués c’est un sentiment de calme, de nature conservée, sans poteaux électriques, téléphoniques, antennes de TV ou panneaux publicitaires…Par contre des pistes cyclables , même en pleine campagne. On peut y voir des enfants à pied, en vélo bien sûr, mais aussi des personnes âgées « loin de leur base » en petit chariot électrique et dans un espace plus restreint, avec un déambulateur. Il y a des éoliennes et des panneaux solaires. Le pays est petit 43 069 km2, constitué de 406 îles (dont 97 inhabitées) et peuplé de 5,5 millions d’habitants. Je n’ai pas compté le Groenland et les îles Féroé. Il est proche de chez nous, puisqu’il est à 1000 km de la Normandie. Son climat est maritime, entouré de toute part. Pas de canicule, mais douceur appréciable. Son art de vivre est proche du notre, nous y retrouvons beaucoup de poissons fumés, de la charcuterie mais plus industrielle, des légumes et de la bière(entre autres). Pour ceux qui le désirent, les rayons de vin y compris français sont bien achalandés et restent abordables. Nous n’avons pas vu de marché, comme chez nous, mais par contre les petits étals aux barrières. En cette saison, nous nous sommes régalés d’asperges, pommes de terre nouvelles, fraises, rhubarbe, œufs, mais on peut y trouver aussi du bois, des fleurs, des plants de tomate, etc….Au niveau tourisme, nous y venons aussi pour la richesse de son patrimoine historique. En tant que normands, les vikings nous intéressent. Sites, musées, villages reconstitués, expositions nous apprennent que nos ancêtres n’étaient pas des pillards sans vergognes, ni des surhommes envoyés de Satan. Le Danemark est un vieux royaume, l’origine des premiers raids fut le commerce….En France, nous avons eu notre période de Grandes Découvertes, l’Espagne et le Portugal, ses conquistadors….Vu de la part des « colonisés », c’est toujours un peu différent. Nous sommes donc allés à Jelling, naissance de cette nation, à Roskilde pour examiner leurs drakkars, à Aalborg et Ladby pour y découvrir leur sépulture, à Ribe pour y comprendre leur commerce et à Fyrbak pour y voir leur fortification. Voilà notre coup de cœur, tout ceci EN VACANCES … Et puis, il y a la décentration nécessaire, la monnaie qu’il faut convertir, la langue que l’on ne peut pas maîtriser facilement, nécessité donc de se mettre en situation de compréhension mutuelle, grâce à l’anglais, mais parfois avec des gens, qui sont venus en vacances chez nous …. en français. Enfin après ce long séjour, il y a le plaisir de revenir auprès des nôtres, pour continuer à vivre et partager nos expériences.

 

Lupins et étal .Lupins et étal .

Lupins et étal .

Mardi 6 juin 2017 :  Nous terminons, notre incursion au Danemark, par notre coup de coeur, l'île de Rømø. Un petit tour demain à Ribe et nous continuerons notre route, vers l'Allemagne.Achat de poissons fumés pour terminer nos dernières couronnes, mais ici nous sommes à la frontière avec l'Allemagne, une liaison maritime existe avec l'île de Sylt. Nous pouvons payer en euros et on nous rend la monnaie également en euros.

 

Restaurant Saelhunden de Ribe.Restaurant Saelhunden de Ribe.

Restaurant Saelhunden de Ribe.

Mercredi 7 mai 2017 :  RIBE  Dernier jour au Danemark, cette fois, c'est pour de bon. Les dernières emplettes à Ribe, un petit tour au Vikinger muséum, des achats d'habits, de cadeaux et pour conclure une troisième visite au restaurant  Saelhunden, découvert en 2011 grâce au guide du Routard (Spécialité typique de poissons, terrasse agréable, sur le quai, au bord du canal....).  En 2011 et 2013, ce fut le cas, cette fois, c'est à l'intérieur. Le mauvais temps permettant de laisser notre chienne dans la voiture, garée à proximité sur le quai, nous avons repris le même plat. Peu d'originalité, mais quand on lit un menu en danois, il faut assurer. Nous trichons un peu, car il était traduit en anglais et allemand, mais la gastronomie a ses secrets, dont il faut connaitre le vocabulaire exact.....Du carrelet fumé et frit avec une omelette très peu salée, radis, oignon,tomate, salade, pain noir et bière. La patronne a qui nous avons dit, que nous étions venu il y a 6 et 4 ans, nous a donné rendez vous l'an prochain....Super, cela donne des idées !

 

Commenter cet article