7 - Harlingen

Publié le par nomades5876

La digue de fermeture en 2011.

La digue de fermeture en 2011.

Harlingen

Samedi 14 mai 2022 : Nous continuons notre périple vers le nord. Nous reprenons la digue de fermeture ( afsluitdijk ) qui était "ouverte", pour laisser passer des bateaux. Pas de possibilité de s'y arrêter, comme les années précédentes, car le parking du monument et sa tour sont en travaux. Cette digue construite entre 1927 et 1933 subit depuis 2007 et pour 15 ans, un plan de consolidation. 1 milliard d'euros pour surélever les 32 km d'une hauteur de 2 m à certains endroits. Nous arrivons à la fin des travaux. Nombreuses grues, camions, barges  le long du parcours et modification des voies de circulation. Ceci explique la photo de 2011. C'est la partie herbeuse qui est surélevée, et la partie droite renforcée. Tout ceci dans la perspective de la montée des eaux du au changement climatique.  Nous nous arrêtons pour trois jours au camping de Zeehoeve à Harlingen. Seul ancien port de la Frise encore relié à la mer, il a la particularité de posséder des anciens gréements, dont la réplique du bateau de William Barentsz. Ce bateau du XVI ème siècle fut pris dans les glaces en 1597, son navigateur a donné le nom à la mer de Barents. Nous avons discuté avec un des "constructeurs" en français, car c'est lui qui nous a abordé en nous entendant parler. Son bateau participera à la tall ship's race mais ne viendra pas à Rouen. Au camping, Molêne a du mal à laisser des canards très familiers boire dans sa gamelle. Docile, mais jusqu'à un certain point.

 

Le bateau de Barentz et les canards.Le bateau de Barentz et les canards.
Le bateau de Barentz et les canards.

Le bateau de Barentz et les canards.

Dimanche 15 mai 2022 : Franeker et Leeuwarden au programme, villes indiquées comme souvent oubliées, mais possédant beaucoup de charme. A Franeker nous découvrons un terrain de kaatsen, un sport traditionnel frison du 12 ème siècle, entre le jeu de paume et le gagne terrain. La ville possède le plus ancien planétarium en activité au monde, de 1774. On y apprend que cette ville universitaire, a vu sa fermeture, par Napoléon, en 1810. Leeuwarden, chef lieu de la province, qui a vu naître Mata Hari, n'a pas, pour nous le charme annoncé. L'ambiance dominicale y est peut être pour quelque chose, un enterrement de vie de jeune fille au fil des canaux , nous a amusé. Une tour penchée comme souvent aux Pays Bas, nous a étonné. Nous devrions peut être y revenir, lors d' un hiver froid, car cette ville et la précédente font partie de la course des onze villes. Cette course en patins à glace, longue de 200 km, sur les canaux gelés, concernant des milliers de participants, ne s'est plus déroulée, depuis 1997. Pourquoi ...?

Terrain de kaatsen, l'enterrement de vie de jeune fille, façades anciennes et la tour penchée.Terrain de kaatsen, l'enterrement de vie de jeune fille, façades anciennes et la tour penchée.Terrain de kaatsen, l'enterrement de vie de jeune fille, façades anciennes et la tour penchée.

Terrain de kaatsen, l'enterrement de vie de jeune fille, façades anciennes et la tour penchée.

Lundi 16 mai 2022:  Une belle découverte aujourd'hui, avec le petit port d'Hindeloopen. Au sud, au bord de l'Ijsselmeer. Le guide parlait d'un village sans auto, aux multiples canaux et au musée du patin à glace. Ce fut plus que cela, car il ne parlait pas d'une tradition locale de peinture sur bois. Cela nous a rappelé la Dalicarlie en Suède ou la maison d'un baleinier à Romo au Danemark. Des volets, de multiples objets sont décorés de fleurs. Le musée du patin, en possède de multiples. Nous y avons fait des emplettes.

Volets, berceau, patins et skieur.Volets, berceau, patins et skieur.
Volets, berceau, patins et skieur.Volets, berceau, patins et skieur.

Volets, berceau, patins et skieur.

Hier, je parlais des digues, après renseignements, j'ai appris quelles s'élevaient à 7,50 m et 10 m à certains endroits et quelles étaient devenues plus larges, pour bénéficier d'une faible pente, côté mer. Leçon retenue de l'inondation de 1958, ou les digues étaient plus abruptes. Tout le littoral bénéficie, bien sûr, de cette protection, dans le port d'Harlingen, une trouée dans la digue est munie d'une énorme porte-vanne en métal.

Le haut de la digue, côté terre .

Le haut de la digue, côté terre .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article