35 - la route17 (fin)

Publié le par nomades5876

Jeudi 16 juin 2011 :

Un des derniers soleils de minuit pris à 23h30....... On ne l’attend pas tous les soirs, puisqu’il ne se couche pas…..avant de repasser la ligne du cercle polaire .

003-copie-2.JPG

Le matin, dés qu’un des  nomades touche à sa manivelle ( pour remonter les béquilles de sa caravane) personne ne peut y résister,même le plus calme devient une bête de course et ce matin, c’est en bon dernier (exceptionnellement) que nous  avons repris la route 17.

Des travaux, le fait d’avoir peu de km à parcourir, nous ont fait musarder et admirer le paysage, un aigle sur un rocher au bord de l’eau a attiré notre regard, un glacier se jetant dans un fjord nous ont fait « rater » le ferry de quelques minutes, mais sans regrets…un marchand de saucisses à 11h du matin sur ce parking, pouvait avoir quelques atouts. La chair est faible…

 

007-copie-4.JPG L'aigle....de Bodo?

 

013-copie-1.JPG le glacier

Nous  payons notre quota pour le passage sur le ferry, non sans savoir par téléphone que les autres s’étaient acquittés auparavant d’une somme dérisoire. Nous apprendrons plus tard que le receveur semblant «  fatigué » avait oublié de compter les caravanes et avait pris une des nôtres pour un enfant. Le second ferry, plus grand, nous emmène ensuite près d’une ile, où nous coupons pour la seconde fois la ligne du cercle polaire.

032.JPG

Un globe en constitue le repère.

Nous sommes attendus au camping  Polarcamp, à quelques km de la descente du ferry à Polar.

Un camping comme nous les aimons, posé sur notre aire gravillonnée, il nous suffirait de ne pas dételer, pour pouvoir repartir demain ….les premiers.

Peu d’intimité et pas de cadre bucolique….nous sommes de plus, au milieu des maisons et nous profitons de leurs manœuvres en quad.

Nous partirons donc, sans regret.

Nous pensons à la suite du parcours, Trondheim, Bergen et Oslo sont incontournables,  mais il nous faut penser à faire la descente ou remontée d’un fjord en bateau, de voir les églises en "bois debout" et autres particularités de la Norvège, le voyage n'est pas fini....Il peut nous réserver encore des surprises, puisque ce matin en revenant de la toilette, j'ai rencontré un renne, qui s'est enfui entre les tentes, vers le bois voisin.Cela rassure, nous étions bien au bord d'un fjord avec la nature proche et le beau temps est toujours au rendez vous. Notre "parking", nous l'avait fait oublier.

Commenter cet article